Marketing
Outils
Stratégie

Qu'est-ce qu'une heatmap ?

Baptiste Lefranc-Morin
March 29, 2023
Temps de lecture :
5
minutes

Qu’est-ce qu’une heatmap et à quoi sert-elle en web marketing ?

 

Si vous êtes propriétaire d’un site de e-commerce, vous avez sans doute déjà entendu parler des heatmaps, ou cartes de chaleur. Bien comprendre ce que font vos visiteurs et vos clients une fois arrivés sur votre site est essentiel pour l’améliorer et le rendre plus rentable. C’est ici qu’intervient la heatmap. On vous explique tout : comment ça marche, ce que vous pouvez en retirer, et les meilleurs outils pour l’élaborer.

 

Qu’est-ce qu’une heatmap, cette technique de visualisation des données ?

 

Comprendre en un coup d’œil l’activité d’un site internet, repérer le parcours des souris et des trackpads des visiteurs sur ses pages est un atout pour qui souhaite leur offrir la meilleure expérience d’utilisation. Dans quel but ? Parfaire une stratégie marketing conduisant les utilisateurs du site aux éléments les plus déclencheurs d’un achat.

Une définition de la heatmap.

 

La heatmap est une carte permettant une représentation graphique de données et de statistiques. L’emploi de couleurs en rend la lecture particulièrement facile : du plus « chaud », le rouge, signifiant une grosse concentration de données, au plus « froid », le bleu. Les données, dans notre cas, sont toutes les interactions existantes entre un visiteur et vos pages. C’est un outil précieux en web marketing, puisqu’il permet une analyse du comportement des visiteurs d’une page web ou d’un support publicitaire.

 

La méthode existait bien avant l’invention de l’informatique et d’internet. À la fin du 19e siècle, elle était utilisée pour synthétiser des cartes de Paris. Mais c’est en 1991, alors que le big data commençait à se répandre, que l’acception actuelle de la heatmap a vu le jour, à propos des valeurs des marchés financiers.  

Comment s’en servir concrètement ?

 

À quoi peut bien servir une représentation graphique multicolore pour construire ou améliorer une stratégie web ? Le principe est de donner facilement la possibilité d’exploiter et de comprendre de grands ensembles de données. Une fois que vous avez compris comment interpréter cette représentation de votre trafic et du mode de lecture de vos pages, vous pourrez sans difficulté entreprendre un certain nombre d’avancées :

 

  • Visualiser les données que vous récoltez et discerner les zones chaudes (beaucoup de clics, d’intérêt) et les parties plus froides (peu de visibilité).
  • Disposer d’une banque de données plus abouties concernant les pratiques web de vos visiteurs et clients.
  • Mieux suivre le parcours client.
  • Repérer les zones de distraction (mouvements aléatoires et donc couleurs plus froides) et d’attention sur votre site.
  • Plus globalement, comprendre et analyser en détail le comportement des utilisateurs.
  • Repérer les dysfonctionnements ou lacunes de la navigation et du parcours UX : du menu aux liens, des scrolls à la structure du site et de vos pages, vous passez en revue l’intégralité des fonctions et des ressorts de votre site. 
  • Améliorer l’expérience utilisateurs.
  • Optimiser vos landing pages. Par exemple, si vous constatez que vos call to action restent dans des couleurs tièdes, peut-être faut-il les remonter au sein des articles afin que l’utilisateur ne se décourage pas avant d’y accéder.
  • Optimiser le taux de conversion

 

Il s’agit donc d’un outil puissant, assez aisé à mettre en place.

 

Toutefois, il n’est ni magique, ni unique. Il fait partie de la panoplie des moyens à mettre en œuvre lorsqu’on cherche à optimiser un site : questionnaires auprès des leads et des clients, analyse des retours clients, avis sur les réseaux sociaux, chiffres de ventes.

 

Les 4 heatmaps à établir pour optimiser votre site

 

Vous voulez produire une visualisation à base de graphiques qui soit utile à l’amélioration de l’expérience utilisateur et de vos revenus. Il existe quatre grands types de données à synthétiser pour réaliser un « audit » de l’utilisation de vos contenus web.

 

Il vous faudra au préalable :

 

  • Préparer le tracking de vos utilisateurs : quelques lignes de code dans le backoffice suffisent à collecter leurs interactions. Il vous suffit de sélectionner les pages stratégiques : landing page, quelques pages catégories ou produits…
  • Vous doter d’un outil d’élaboration de heatmap. Vous retrouverez dans la suite de cet article un top 10 des applications les plus efficaces.

 

Vous pouvez alors commencer à rassembler vos données. 

1 L’eye tracking, 

 

Ce ne sont pas les données les plus simples ni les plus économiques à obtenir. Nécessitant un appareil spécial qui enregistre les mouvements de l’œil de l’utilisateur, le suivi de l’œil ne peut être opéré qu’en conditions d’étude sur un panel de consommateur recruté pour l’occasion.

 

Mais les résultats sont très parlants. Si vous avez la possibilité de le pratiquer, cela vous donnera une heatmap extrêmement utile. En analysant et comptabilisant le temps que les yeux d’un utilisateur passent sur une zone donnée, vous obtiendrez une représentation des endroits de vos pages très suivis (en rouge) ou au contraire délaissés (en bleu). À vous de vous interroger ensuite sur les raisons pour lesquelles l’attention se concentre sur telle ou telle partie. 

2 Le click tracking

 

Ici, vous récupérez tous les clics de souris ou de trackpad effectués sur la ou les pages étudiées : liens, contenus, vous saurez exactement où le doigt de l’internaute a cherché à aller plus loin.

 

Vous visualiserez aussi les clics sur des zones non cliquables. Oranges ou rouges, ces pratiques signifient certainement l’existence d’un souci, les utilisateurs cherchant une information qu’ils croient trouver dans la zone.

3 Le mouse tracking ou suivi de souris

 

Pour aller plus loin, vous avez la possibilité de suivre le déplacement des souris et trackpads des visiteurs. Vous récolterez un état des zones les plus observées, et pourrez effectuer des changements structurels ou contextuels.

 

Cependant, l’interprétation est complexe. Un internaute peut regarder longtemps un contenu pour d’innombrables raisons, et même laisser sa connexion en ligne pendant qu’il passe à une autre activité. Le risque de tirer des conclusions erronées n’est pas négligeable avec cet indicateur. 

4 Le scrolling

 

Suivre le défilement des pages est un bon moyen de connaître le temps passé sur une partie d’article ou de page. Il existe un lien logique entre la qualité d’un contenu et l’attention qu’il suscite chez le lecteur.

 

Vous pourrez par exemple identifier si un contenu a été entièrement lu, si la majorité des internautes dépassent la ligne de flottaison, où interviennent le plus souvent les décrochages, etc.

 

Toutes les données peuvent être intégrées à une feuille de calcul du type Excel.

Le top 10 des outils pour réaliser les meilleures heatmaps

 

Parmi les nombreuses applications sur le marché, nous avons retenu celles qui nous semblent proposer des services complets et particulièrement performants. La plupart sont payantes. 

1 Crazyegg, un outil complet, simple et performant

 

Cette solution très complète permet de réaliser des heatmaps très explicites : diagramme, histogrammes, tache de couleurs, toutes les possibilités graphiques sont à votre disposition. Elle scanne le scrolling et les clics, indique la durée des visites et vous permet même de connaître la provenance de vos visiteurs.

 

Très ergonomique, ce plug-in pour Wordpress est facile à configurer et à prendre en main. Avant de passer à la version payante sur le mode d’un abonnement mensuel, vous bénéficierez d’une période d’essai de 30 jours.

2 Hotjar, une application intuitive et performante

 

Avec son tableau de bord très intuitif et agréable, Hotjar est d’utilisation très facile. Il produit des heatmaps de clics, mouse tracking et scrolling. À chaque demande, vous obtiendrez une courbe ou un camembert colorés grâce auxquels vous aurez une vue exacte et une compréhension immédiate de l’activité sur votre site.

 

Parmi les services complémentaires que cet outil peut rendre, vous trouverez des sondages et des enquêtes, indispensables pour disposer d’un retour qualitatif de la part de vos clients. Une version gratuite avec des fonctionnalités de base existe.  

3 Lucky Orange, une expérience interactive

 

L’originalité de cette application est le suivi en temps réel de l’activité des internautes. Vous pouvez intervenir à tout instant sur les cartes des clics ou de défilement. Les heatmaps sont très claires et prêtes à abonder les variables que vous pourrez interpréter en toute fiabilité.

 

Un graphe est produit sur demande en accompagnement du tableau de bord, reprenant les codes des cartes de chaleur. La version gratuite de Lucky Orange est très limitée. Les multiples versions plus complètes reposent sur un abonnement mensuel.

4 Mouseflow, un outil très puissant

 

Les heatmaps de Mouseflow peuvent être personnalisées avec des filtres. Lieu, durée, source du trafic viennent s’agréger aux fonctions classiques de suivi des clics, des mouvements de souris et du scrolling.

 

En suivant vos visiteurs, l’application produit des rapports sur les entonnoirs, à savoir le parcours des internautes. C’est un moyen idéal pour repérer le moment et l’endroit auxquels ils quittent le site. Comme la plupart des autres outils, Mouseflow propose une version gratuite pour un faible nombre d’analyses de pages par mois. Selon le volume que vous souhaitez analyser, le tarif de l’abonnement monte ensuite assez rapidement.

5 Full story, la business intelligence au service de vos ambitions

 

Fondé sur la plateforme DXI (Digital Experience Intelligence), Full story fournit une solution heatmap haut de gamme : de façon transparente, sans codage particulier, vous pourrez procéder à des analyses d’entonnoir, accéder à des services insights ou encore utiliser ses impressionnantes capacités de recherche et de segmentation.

 

Revers de la médaille, un coût important. Ce qui en fait une solution réservée aux PME et aux grandes entreprises. 

6 Smartlook, la heatmap des applications mobiles

 

La spécificité de cette solution est qu’elle produit des heatmaps pour applications mobiles comme pour les pages web. Elle enregistre le parcours de l’utilisateur sur tous supports, ce que ne font pas la plupart de ses concurrentes. C’est un vrai atout, sachant que le web est aujourd’hui plus consulté sur mobile que sur ordinateur.

 

Très complet, Smartlook vous permet de gérer une trentaine de filtres et d’identifier vos internautes. Une version gratuite limitée vous permettra de l’essayer avant de passer à un système d’abonnement mensuel. 

7 Contentsquare, une bonne application classique de heatmap

 

Avec une formule gratuite limitée, mais correcte, Contentsquare vous garantit un accès rapide, simplifié et automatisé à la data. Le tableau de bord personnalisable délivre les informations essentielles.

 

De plus, l’entreprise délivre spontanément des recommandations et des interprétations fondées sur une intelligence artificielle. De quoi vous aider à mieux comprendre les faiblesses éventuelles de votre site. Et d’y remédier. 

8 Inspectlet, un outil très complet

 

Proposant les mêmes fonctionnalités que la plupart des autres solutions, Inspectlet offre un système de filtres très sophistiqué. Vous serez capable de segmenter votre cible, d’effectuer des recherches très pointues pour obtenir des données extrêmement précises.

 

La version gratuite reste très limitée. 

9 Heatmap for Wordpress, un plug-in simple et efficace

 

Facile à intégrer à Wordpress, Heatmap est un outil très simple. S’il ne propose pas autant de services que les autres applications, il est particulièrement facile à utiliser : rapide d’accès, facilement compréhensible, il offre des cartes efficaces et des analyses statistiques en temps réel.

10 Un outsider : Google Analytics, une solution incomplète, mais gratuite

 

L’extension Page Analytics permet de cartographier les données de Google Analytics et de réaliser des heatmaps à partir de celles-ci.

 

Offrant moins de fonctionnalités que des applications dédiées, Page Analytics est gratuit et mérite donc un détour. Si vous n’avez pas besoin d’une application sophistiquée, ce peut être un bon compromis, du moins pour commencer à analyser les interactions de vos visiteurs.

 

Baptiste Lefranc-Morin
Founder
Partager sur
Le contenu
Rejoignez plus de 10,000 professionnels du growth et recevez tous les mois des contenus exclusifs sur la gestion de votre acquisition.
découvrir plus d’articles

Notre sélection

Snapchat
Snap partage ses connaissances sur l'efficacité de la réalité augmentée pour la promotion des marques
Meta Ads
Meta : la génération de texte dans le gestionnaire de publicités
Meta Ads
Meta : créer des publicités avec des liens vers des sites
Faites décoller votre croissance

Accélérez votre croissance aujourd'hui.

Bénéficiez d'audits gratuits de vos campagnes ainsi que d'une proposition de stratégie d'acquisition sur vos leviers payants.

Audit gratuit · Accompagnement sur mesure · Performances

Audit gratuit

Sur mesure

Performance